.
  Schillingsfürst
 

Parcours historique de Schillingsfürst à la recherche de l´empreinte française

 

 

raconté par Madame Claudia Heß-Emmert

Une promenade dans Schillingsfürst, nous montre les nombreuses relations avec la France dans l’histoire de la maison des Hohenlohe – Schillingsfürst et la ville.

La légion étrangère fut formée partiellement à partir de l’ancienne légion de Hohenlohe selon un historien de Würzburg. Celle-ci a son origine à Schillingsfürst. Les bâtiments « Schlosscafé » et « Falkenhofimbiss » dans l’allée menant au château étaient les casernes du régiment Hohenlohe.


Franz Liszt était lié d’une très forte amitié avec le Cardinal Prince Gustav-Adolf de Hohenlohe-Schillingsfürst. En son hommage, a été en son temps érigé un » buste » dans le jardin du cardinal. Franz Liszt avait pour sa part un grand nombre de points communs avec la France.



Le prince Chlodwig zu Hohenlohe-Schillingsfürst était gouverneur d’Alsace-Lorraine. Il garde un très bon souvenir de son séjour, c’est pour cette raison qu’il fit construire un mausolée dans le style néo-gothique alsacien.

 
   
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=